APRODES ONG forme les gestionnaires des points d’eau à Parakou

Outiller les gestionnaires des points d’eau sur le plan à suivre afin de garantir la qualité de l’eau, tel est l’objectif d’un atelier organisé par APRODES ONG ce mardi 03 septembre à Parakou. Elle a duré une demi journée.

APRODES a outillé les gestionnaires des points d’eau sur le plan à suivre afin de garantir la qualité de l’eau. C’est dans le cadre d’un atelier organisé à Parakou sur la mise en oeuvre du programme d’amélioration des conditions d’approvisionnement en eau potable, hygiène et assainissement dans la ville de Parakou. Moumouni TOUSSOUNON conseiller exécutif de l’ONG APRODES
Moumouni TOSSOUNON:  » Nous sommes entrain de nous former par les techniciens dans le domaine pour accompagner les gestionnaires d’eau potable à l’élaboration des plans de gestion de la santé sécuritaire des points d’eau potable. Ce qui concerne ces différents points d’eau potable nous avions donc des ouvrages à motricité dont on a généralement les FBN. il y en a aux nombres de 50. Tous les 50 gestionnaires qu’on appel actuellement des délégataires et qui ont signé un contrat formel avec la commune de Parakou doivent alors bénéficier de cet accompagnement. A l’issue de cet atelier dès demain on doit pouvoir aller sur le terrain et accompagner ces délégataires à l’élévation de ce plan. En dehors de ces ouvrages qui sont à motricité humaine il y a également des kiosques à eau qui sont effectivement des ouvrages qui aujourd’hui sont détenus par les communautés à la base parce que ces ouvrages ont été la réalisation de l’eau de la Soneb mais qu’on a mis sous l’égide d’une gestion communautaire. Cette gestion communautaire ayant été révolu à travers la nouvelle loi sur la décentralisation qui confère au commune la gestion d’eau et assainissement « .

A la fin de cet atelier, un plan de la sécurité sanitaire de l’eau sera remis aux bénéficiaires pour un bon suivi des ouvrages. Madame ALI Catherine , née N’dah TIDO coordinatrice départementale de la composante hygiène et assainissement de base du Borgou formatrice, nous parle de cet outils
Catherine:  » Nous avons été sollicité par l’ONG APRODES pour donner une formation à l’ ESM sur le terrain pour pouvoir réaliser les PSSO (Plan de la Sécurité Sanitaire de l’Eau) au niveau des ouvrages. C’est un outil qui permet de suivre la qualité de l’eau.. Grâce à cet outils les promoteurs d’eau les fermiers et autres pourront fournir de l’eau potable aux populations. Dans leurs programmes ils ont réalisé des ouvrages et c’est dire que chaque ouvrage va correspondre à un PSSO et puisqu’au niveau du ministère de la santé et de la direction départementale de la santé c’est nous qui répondons de cet outils, ils sont venus nous voir pour solliciter notre expertise afin que nous puissions leurs apporter notre assistance conseils pour la réalisation de cet outils « .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :