Bembereke: deux éléphants en divagation détruisent un champ

Par Nimatou Sabi Worogo

Deux éléphants sont en divagation dans les villages de l’arrondissement de Gamia. Les deux animaux ne sont pas agressifs. Mais ils dévastent des champs de maïs et autres spéculations.

Cérdit photo:
Pendjari National Park

Dans le rang des populations de cette localité du département du Borgou, c’est la peur depuis deux mois environs. Orou Djiman, un habitant de kpèdarou, témoigne de ce qu’ils ont réellement vu ces deux éléphants grand comme petit cheminer ensemble près d’un champs. Ils ont pris du plaisir à les contempler à quelques 25 mètres près.

Une première fois ils ont vu ces éléphants près du champ d’un cultivateur et la deuxième fois au barrage de Gamia. Ces éléphants ne font rien de mal. Seulement, ils ont détruit un demi hectares d’igname alors que le propriétaire du champ essayait de les renvoyer. Et en ce moment  précis ces animaux sont présents au niveau du barrage de Gamia. Gamia se trouve dans la commune de Bembérékè.

Selon Théophile Sinadounwirou, Chef de l’Inspection Forestière du Borgou et de l’Alibori, ces éléphants devraient être inoffensifs. Il conseille aux populations des zones concernées de ne pas les approcher au plus près. Ils conseille également de ne pas essayer de les prendre en photo. En ce qui concerne les champs, il conseille d’ériger de petites barrières faites de ferrailles et de boites suspendues à un corde. Le bruit produit par ces métaux devrait éloigner les éléphants. Un autre solution qu’il propose est un encens de piment. L’odeur de piment brûlé repousse les éléphants, a-t-il confié à Radio Fraternité.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :