Borgou/Alibori: les populations refusent de retirer les actes de naissance gratuits

11% pour l’Alibori, 19% pour le Borgou sont les taux de retrait des actes de naissance distribués gratuitement dans le cadre du Projet d’Enregistrement à titre Dérogatoire à l’État Civil (PEDEC). Le comité de pilotage du RAVIP appelle à la mobilisation générale.

Par Sanni KORA BAGUIRI

Les départements du Borgou et de l’Alibori ont enregistré un faible taux de distribution des actes de naissance dans le cadre du Projet d’Enregistrement à titre Dérogatoire à l’État Civil (PEDEC). Après plus d’une semaine d’activité ; le Borgou a enregistré un taux de 19% contre 11% pour l’Alibori. Les statistiques ont été dévoilées ce jeudi nation à la salle des fêtes de la mairie de Parakou à l’occasion d’une cérémonie de mobilisation générale. Jean Aholou, président du comité de pilotage du RAVIP a dans son intervention donné des exemples. Selon lui, « il est établit 368 milles actes de naissance les personnes concernées n’ont retiré que 41806 actes soit un taux de 11% avec des disjonctions à l’intérieur des communes. Kandi vient naturellement en tête avec 19% et Banikoara avec un taux de 8%. En prenant le département du Borgou où il est établi 342730 actes, les bénéficiaires ont retiré en une semaine 65159 actes de naissance soit 9% et Bembèrèkè vient en tête avec 10219 actes soit 40% de ce qui est attendue pour ce qui est du compte de Bembèrèkè. Il est établi pour le compte de Parakou 24000 actes et les bénéficiaires n’ont retiré que 3378 actes de naissance soit 14% ».

Au regard de ces statistiques, le préfet de l’Alibori a au nom de son collègue du Borgou appelé à une mobilisation générale pour la réussite de cette opération de distribution gratuite d’acte de naissance que se déroule dans les 546 arrondissement des 77 communes du Bénin

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :