Coton: un nouvel engrais pour lutter contre l’appauvrissement des sols selon l’AIC

Par Soulémane Gbassidé

L’interprofession du coton AIC met à la disposition des producteurs le phospho calcique. Il s’agit d’un nouveau type d’engrais pour lutter contre l’appauvrissement des sols.

L’engrais chimique phospho calcique est introduit au Bénin pour renforcer le NPK et l’urée. Les producteurs reçoivent cet engrais gratuitement pour la campagne agricole 2019. Le secrétaire permanent adjoint de l’Association Interprofessionnelle du Coton en a informé les producteurs lors d’une tournée nationale. Le phospho calcique est un engrais chimique en poudre de couleur noirâtre qui fixe le NPK et l’Urée au pied du cotonnier pour lui permettre de puiser les éléments chimiques dont il a besoin pour sa croissance. Il permettra donc, à terme, de fertiliser le sol pour une période de cinq ans et plus, selon les explications de Issifou DADO DOKO, SPA de l’AIC à Deeman Radio. Un hectare d’emblavure nécessite 200 kg de l’engrais phospho calcique.

Cet engrais est valable aussi bien pour le coton que pour les cultures vivrières.  L’AIC ravitaille en ce moment les magasins de stockage. Mais pour mieux s’informer les organisations paysannes et les producteurs peuvent se rapprocher des délégations de l’AIC. Le Secrétaire Permanent Adjoint Issifou DADO DOKO revient d’une tournée d’évaluation de la campagne dernière dans les zones cotonnières.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :