Les Taxi-mans sont mécontents de payer 4000 Francs de péages par jour entre Parakou et Nikki.

Les conducteurs de taxi fustigent l’augmentation du tarif et la proximité des deux postes de péages sur l’axe Parakou- Nikki. Une situation qui n’est pas rentable pour le transport sur cette route longue de 110 kilomètres selon certains usagers de cette route. D’après eux, les problèmes quotidiens qu’ils vivent entre Parakou et Nikki est l’existence de deux  postes de péage (Sirarou et Biro). A chaque poste de péage il faut payer 1000 Francs donc 2000 Francs à l’allée et 2000 francs au retour. S’il faut payer 4000 Francs par jour, cela équivaut à 120 milles Francs le mois. Pour quel bénéfice? se demandent-ils.

« 1000f c’est trop ». ont décrié les taxi mans de la route Parakou-Nikki. Ils demandent aux autorités compétentes de revoir ce tarif à la baisse.  Selon certains conducteurs, il faut harmoniser le tarif des ponts péages au plan national. Pour finir, les usagers de la route Parakou-Nikki déplorent le faite que des gens leur délivre des reçus manuscrits au poste de péage de Biro, ce qui les retarde

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :