Tchaourou: un orchestre communal de haute qualité

A l’esplanade de Deeman Radio ce samedi 05 janvier 2019, le public a savouré les notes de l’orchestre communal de Thaourou. Deux guitaristes, un

Le public s’est extasié au son de la musique de l’orchestre de Tchaourou

bassiste, un batteur, un percussionniste, et trois chanteurs s’alternant au lead vocal et aux chœurs composent cet orchestre. Les membres ont été sélectionnés parmi les meilleurs des arrondissements et villages de la commune, par le président des artistes musiciens de Tchaourou, Woroudjo, lui-même membre du groupe. Ils chantent en Peulh et en Baatonum sur des textes instructifs et sensibilisateurs autour de la paix sociale, l’éducation ainsi que des faits de société. Cet orchestre dégage une harmonie captivante qui emballe le public sur scène et en dehors.

Le fils de Baboni Moumouni à gauche

La révélation de cette soiré a été notamment la découverte du fils de feu Baboni Momouni de Tchatchou, qui est promis à un bon avenir sur les traces de son père. Une voix presque identique, des compositions dans le même registre que son père. Dans l’aire culturelle baatonu, chaque village dispose d’au moins un orchestre animé par des musiciens du village, autodidactes et pour qui la musique prend son vrai sens de divertissement aussi bienn pour le public que pour les musiciens eux-mêmes. Mais l’expérience d’un orchestre communal dans ce domaine reste encore une innovation de la commune de Tchaourou.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *