Braquages à Biro: le Chef de l’Arrondissement réclame une collaboration avec les chasseurs traditionnels

Hier mercredi entre 19 heures et 20 heures, un motocycliste ayant remorqué son épouse revenait de N’Dali quand il a été agressé et charcuter par les assaillants.

La victime du braquage de ce mercredi 12 septembre

Sa moto a été emporté, selon Moukouré Soulé MALAM. Chef d’arrondissement de Biro, joint au Téléphone par la rédaction.

« C’est entre Biro et Gnanhoun. Le Monsieur revenait de N’Dali avec son épouse et ils rentraient à Kassakpéré parce qu’il est originaire de là-bas. Entre Biro et Gnanhoun, c’est là qu’il a reçu un coup de machette sur son front. Il est tombé et a perdu immédiatement conscience. Immédiatement les braqueurs ont emporté sa moto de marque BAJAJ. C’est un chauffeur de Nikki qui revenait de Parakou qui l’a pris et l’a amené chez moi. Rapidement moi je l’ai dirigé vers le centre de santé pour les premiers soins ensuite il a été évacué en urgence a l’hôpital Sounon Sero de Nikki. J’ai appelé ce matin et on m’a dit que ça va mieux. Il faut noter aussi qu’il y a trop de braquage dans l’arrondissement de Biro récemment. Il y a de cela deux semaines, cinq voleurs voulant voler des bœufs ont été arrêtés et sont actuellement à la prison civile ».

Le Chef d’Arrondissement de Biro fait remarquer qu’il y a trop de braquages dans son arrondissement. Il souhaite par ailleurs une collaboration formelle entre policiers et chasseurs traditionnels pour démasquer les auteurs.

 « Il va falloir une franche collaboration entre la population et les éléments de la police républicaine. Aussi nous voudrons que l’état puisse composer avec les chasseurs pour bien faire le travail ».

Yanki Josiane SAKA DORI (Stagiaire)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :