🎶audio Mgr Pascal N’KOUE: Il n’y a pas de contradiction entre les religions endogènes et la religion chrĂ©tienne

Selon l’archevĂŞque de Parakou, Monseigneur Pascal N’KOUE, la religion chrĂ©tienne ne rejette pas les religions endogènes. « Nous venons des religions endogènes. C’est parce que nous avons trouvĂ© la religion chrĂ©tienne meilleure que nous y sommes », explique-t-il avant d’ajouter que « les religions endogènes, ce sont nos cultures ». L’Eglise Catholique compte puiser des religions endogènes pour s’enraciner dans le cadre du dialogue des cultures. C’est pour cette raison que la cĂ©lĂ©bration de l’annĂ©e jubilaire aura lieu le 10 janvier Ă  Konmy Guea dans la commune de N’dali, ce jour mĂŞme oĂą les adeptes des religions endogènes cĂ©lèbrent leur journĂ©e au BĂ©nin. « Quand on parle des religions endogènes, on a les Baatombu Ă  part, les Fons sont Ă  part, les Yoruba sont Ă  part… or avec la religion chrĂ©tienne nous sommes dans une interculturalitĂ© qui rĂ©unit tout le monde. C’est dans ce cadre que le sanctuaire « Notre Dame de Konmy Guea » a Ă©tĂ© crĂ©Ă© pour ĂŞtre, d’après une demande du Pape François, « le lieu de l’inter-religiositĂ© ou l’interculturalité ». Le village de Konmy Guea est le premier village de la commune de N’dali, frontalière avec la commune de Parakou, Ă  moins de 10km de la ville sur l’axe Parakou – Malanville.

Ecoutez l’audio ci-dessous.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *