Un faux Zémidjan complice du braquage d’un vrai Zémidjan qui perd sa moto

Par Mouhynath BIO NIGAN

Un conducteur de taxi moto zémidjan a été braqué dans la nuit du 09 au 10 septembre 2019 au quartier KPASSAGAMBOU.

La police républicaine doit prendre ses responsabilités

C’est à la périphérie de Parakou dans les environs de 22h. Les braqueurs ont emporté la moto, le portefeuille et le portable du conducteur de taxi moto. Démon AMADOU victime du braquage raconte.

« Je venais vers KPASSAGAMBOU, au niveau du carrefour j’ai pris un litre d’essence et j’ai trouvé deux personnes avec un conducteur de taxi moto qui m’ont appelé. Lorsque je me suis arrêté, ils m’ont dit qu’ils veulent aller au niveau d’un vendeur de boisson locale. Le conducteur de taxi moto m’a dit qu’ils ont déjà fait le prix que c’est à 500f et j’ai dit que je ne peux pas aller là-bas. Mais mon collègue m’a convaincu. Arrivé dans un lieu obscur, le second conducteur qui était juste devant moi a freiné et celui que j’ai remorqué a mis le fusil sur m’a tête. Je ne pouvais pas crier au secours puisque si je crie ils vont me tuer. Donc ils ont pris ma moto, mon portable avec mon argent avant de se volatiliser dans la nature. J’ai compris après leur départ qu’il s’agit d’un réseau de malfaiteurs ».

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :