Les jeunes de komi géa dans la commune de N’dali ont desherbé les aborts de la route inter États Parakou N’dali ce samedi 26/09/2020 à la sortir nord du village. L’activité est de rendre sécurisé cette route qu’empruntent les élèves matin et soir.

Abel Worou, est allé faire le constat

Ils sont une cinquantaine de jeunes venus des différents quartiers de komigéa muni de coupe, à occuper ce samedi aux environs de 9heurrs, de part et d’autre de la route Parakou – N’Dali, à la sortie nord de komigéa. Sur environs 300 mètres de long, ces jeunes ont taillé les hautes herbes qui constituaient une cachette pour les hors la loi. Clément OROU kinnou, président de l’association de développement de komigéa ” D’ici le lundi prochain (28/09/2020 NDLR) la rentrée va reprendre, et ce sont nos frères et sœurs, nos enfants qui vont emprunter cette voix, pour aller à l’école. On s’est dit qu’il y a les herbes, il faut desherber pour leur donner plus de facilité et d’accès au collège. Tout ça était déjà dans nos habitudes”.

Cette action bénévole, va non seulement faciliter la circulation mais aussi sécuriser les usagers de la route. Quelques jeunes ayant participés aux travaux témoignent

” On a compris que nettoyer les abords de la voies qui traverse komi géa au fait, c’est notre affaire, c’est d’abord une affaire à nous, pour celà, on ne doit pas attendre quoi que ce soit pour nettoyer d’abord l’endroit. Donc on a compris qu’il faut nettoyer et cela c’est d’abord notre avantage. On a constaté que chaque année nous assistons au braquage par si et ceci dure parce que les abords du tronçon Parakou N’Dali, sont souvent encombler d’herbes. C’est pour ça nous nettoyons ça pour assurer plus ou moins la sécurité des passagers, nous le faisons pour l’amour du village”.

Signalons que cette initiative commune d’action citoyenne de Komi géa vient s’ajouter aux nombreux autres initiatives dans la commune de N’Dali.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :