BEPC 2020: 4 Collèges ont eu 100% dans le Borgou.

100% de réussite dans 04 collèges du borgou à l’examen du brevet d’étude du prémier cycle BEPC. Les résultats sont proclamés ce mardi 04 Août 2020.

Abdou baky IMOROU était à la cérémonie de proclamation des résultats.

Dans le département du Borgou, 04 collèges ont eu 100% de réussite à l’examen du brevet d’étude du premier cycle BEPC session de juillet 2020, Abdoul Abir BiGa directeur départemental de l’enseignement secondaire du borgou

Les britanés militaires de bembèrèké ont fait 100%, les cours privés saint Augustin de Niki ont également réalisé un pourcentage de 100%, les cours privés hibiscus de Parakou a également fait 100% et les cours privés jean Michel le faucon qui a également réalisé un pourcentage de 100%.”

Sekobao SEDJRO Jean-Paul est le premier du département du Borgou. Il est élève au britané militaire de Bembèrèké. Du premier rang en 2019 le département du Borgou occupe la 9ème place sur le plan national au BEPC 2020. Le directeur départemental de l’enseignement secondaire Abdoul Abir BiGa estime que le manque d’enseignement à temps et le coronavirus seraient les causes de se  Abir Brecule. Abdoul Abir BIGA.

C’est un recule. Quant on compare ces résultats à ceux de l’année dernière on a eu un pourcentage de 68,30% avec une première place sur le plan national. C’est un résultat qui nous a déçus. Cela s’explique par ce qui est intervenu au cours de cette année. C’est une année quelque peu perturbée au niveau du département du Borgou avec cette réforme des aspirants. Vous n’êtes pas sans savoir que nous avons pendant très longtemps enregistré des classes qui n’étaient pas prouvu en enseignants. C’est une situation qui a participé du frottement que nous avons enregistré cette année. Il y a eu également cette pandémie qui a amené le gouvernement à mettre les apprenants en congé anticipé. Au retour de ces congés ça a été très difficile de mettre les apprenants au travail. Les programmes ont été achevés, les examens blancs au niveau national ont été organisés. Mais il faut avouer que la crise sanitaire a mis nos élèves dans la situation de relâchement un peu partout au niveau de nos établissements et c’est cepce qui peut expliquer les faibles résultats que nous avons aussi enregistré cette année.”

Abdoul Abir BIGA, directeur départemental de l’enseignement secondaire du Borgou.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :