Culture: ce 28 août, le peuple Baatonu entre dans sa nouvelle année

Plusieurs villages pratiqueront le rituel du jet du feu de façon synchronisée. Par contre, le volet festif n’aura pas lieu en raison de la crise sanitaire.
A l’esplanade de Deeman Radio, l’habituel “Festival Donkonrou” n’aura pas lieu. En effet, ce festival était coorganisé par AJePEC Su Dom Se, Deeman Radio et l’Institut Culturel Baatonu. Il regroupait généralement une centaine de festivaliers et plus de 2000 spectateurs. Le Festival Donkonrou alterne généralement spectacles,  émissions radiophoniques, prédictions de l’année par l’oracle et bénédictions des têtes couronnées.
Au palais impérial de Nikki, le rituel du jet du feu aura aussi lieu sous l’égide de Sina Dum Wiru.
A l’occasion du rituel du jet du feu, des dignitaires de chaque village se mettent en procession vers l’ouest. Ils gardent, chacun, un tison ou une poignée de paille enflammée. La procession se dirige hors du village vers l’ouest. Les dignitaire y font leurs prières pour conjurer le mauvais sort et que le feu les consume. Ensuite, la procession revient au village pour les prières autour d’une calebasse d’eau. Chaque citoyen du village s’asperge quelques goutte de cette eau bénite pour s’attirer les bénédictions du nouvel an.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :