Les fournitures s’achètent difficilement à Parakou

Rentrée Scolaire 2020-2021

À deux semaines de la rentrée scolaire 2020- 2021, certains parents d’élèves peinent à acheter les fournitures de leurs enfants. Plusieurs raisons expliquent cette situation. Quelques parents d’élèves rencontrés à la place Tabera (lieu de vente de fournitures scolaires) de Parakou déplorent la situation économique actuelle due au covid 19.

c’est vrai que le temps actuel est un peu dur, c’est un peu difficile, au temps de la pandémie du covid 19, donc un peu difficile à nous qui sommes des parents d’élèves qui voir la rentrée s’approcher à grand pas, mais on a pas le choix, ont doit faire ce qui nous revient, donc c’est pour ça que aujourd’hui malgré le temps dur, nous sommes sur les stands pour essayer de prendre un peu un peu ce dont les enfants auront besoin pour pouvoir amorcé la rentrée, ma logique a moi c’est que je sais que si j’attends la veille je serai confronter à acheter tout en gros et dépenser une forte somme sur le champ, donc j’ai voulu essayer lorsque je trouve un peu aller récupérer, même si c’est une petite partie et de temps en temps jusqu’à ce que la rentrée ne commence… Nous sommes déjà à la veille de la rentrée, il faut plus attendre encore jusqu’à ce qu’on dis que la rentrée est demain matin”.

Dans le même temps, les vendeurs de fournitures eux aussi expriment leur mécontentement.

” Par rapport aux années précédentes, cette année vraiment ça ne va pas, les clients sortent difficilement et quant ils viennent, ils essayent de casser les prix, difficilement ont vend parce que le prix ne t’arrange pas. Il n’y a pas l’argent, le pays est dur, mais néanmoins ont remercie Dieu, parce que d’abord il y’a le peu qui viennent qu’en même. Il y a la multiplication des stands aussi qui fait que la recette cette année a chuté…Le marché là depuis un certain moment là franchement la vente ça ne va pas. Les clients ne sortent pas, certains attendent la fin, ou la veille avant de venir acheter, les gens n’ont pas encore pris l’argent de fin du mois, en tout cas on espère“. Ont fait savoir les revendeurs de fournitures à Deeman Radio.

Taïrou SARE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :