Les herbicides sont déconseillées dans l’entretien des plantations d’anacardiers

Pour réduire le coût de la main d’œuvre, les paysans ou cultivateurs font usage d’herbicides pour traiter leurs champs ou plantations d’anacardiers. Une pratique qui est déconseillée puisqu’elle créé des dommages sur l’environnement. Juste AMANOUDO, Directeur Régional de la Fédération Nationale des Producteurs d’Anacarde du Bénin. << L’herbicide à beaucoup de conséquences sur notre sol et nous ne conseillons pas à nos producteurs de l’utiliser. Idéalement, c’est de pouvoir faire de crédit et d’utiliser la main d’œuvre locale pour pouvoir faire ces entretiens là au niveau des parcelles, parce que l’herbicide détruit notre sol.  Notre santé va en prendre un coup, notre sol que nous sommes en train de cultiver ne serait pas éternel avec nous, mais il faut préserver la santé de ce sol. Et donc nous déconseillons vivement à nos producteurs d’utiliser les herbicides pour pouvoir faire l’entretien de ces vergers >>.

Le désherbage est l’une des techniques qu’on peut adopter pour éviter l’utilisation abusive des herbicides compte tenue de ces conséquences négatives. Juste AMANOUDO, Directeur Régional de la FENAPAB explique

<< Lorsqu’on a une parcelle ou bien une installation d’anacardier, ils faut faire le désherbage parce que les herbes constituent pour nous ici la concurrence, et il faut enlevé les mauvaises herbes. Il faut alors les sarcler deux fois minimum par an surtout en début et en fin de saison pluvieuse. sans cela les arbres ne porte pas suffisamment de fruits à défaut, les mauvais herbes doivent être faucher trois fois par an surtout au début, au milieu et à la fin de la saison des pluies >>.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :