Les raisons de l’accident de Boko qui a fait 09 morts

L’accident qui s’est produit à Boko vendredi 03 janvier a fait 09 morts et un blessé grave. Le blessé est entré dans le coma au CHUD de Parakou. Selon le commissaire de l’arrondissement de Sirarou, Marcelin Gbeto contacté par Deeman Radio, trois raisons sont à la base de cet accident. 

Le Véhicule s’est coincé sous la remorque du camion

Il s’agit d’abord de la surcharge. Le véhicule accidenté est censé contenir 06 personnes et le chauffeur. Mais au moment de l’accident, il transportait 09 passagers et le Chauffeur. D’après le commissaire, les surcharges très fréquentes dans les taxis ne respectent pas le code de la route et occasionnent des accidents. Ensuite, il pointe du doigt l’excès de vitesse. Il est difficile en ce moment d’estimer la vitesse à laquelle le véhicule roulait, mais selon certains témoins, les taxis en provenance de Sinendé roulent généralement à vive allure, dans le but de faire un aller retour le même jour entre Sinendé et Parakou, sur une route de 145 Km dont les deux tiers ne sont pas bitumés et souvent en très mauvais état.

Enfin, le défaut de signalisation est l’autre cause de cet accident. Le camion en stationnement n’avait pas

Un véhicule complètement irrécupérable

placé les triangles de signalisation. Plusieurs camions, souvent transportant du coton, stationnent généralement sur la Route Parakou – Malanville sans aucune signalisation et occasionnent généralement des accidents mortels de cette nature. Les 09 victimes de l’accident sont tous originaires de la commune de Sinendé et en majorité du village de Boukouro, témoigne Mouhamadou Awali, frère du chauffeur que la rédaction de Deeman Radio a pu contacter. Parmi les 09 victimes se trouvaient quatre mineurs en partance pour le Nigeria, selon certains témoins.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :