85% des crimes sur l’homme prédominent les audiences qui s’ouvrent le 06 Juillet au Tribunal de Parakou

La première session criminelle au titre de l’année 2020 s’ouvre le lundi 06 juillet 2020 au tribunal de première instance de première classe de Parakou. Une cinquantaine d’accusés provenant presque de l’ensemble des 8 communes du département du Borgou connaîtront leur sort à travers 20 dossiers inscrits au rôle d’audience. Le procureur de la république près le tribunal de première instance de la première classe de Parakou à l’occasion d’un point de presse tenu ce vendredi a précisé que environ 43 accusés vont connaître leur sors à travers 20 dossiers inscrits au rôle d’audience et repartir comme suit :
– 4 dossiers d’assassinat, 3 dossiers de coups mortels, 2 dossiers de viol sur mineures, 1 dossier d’incendie volontaire, 1 dossier de trafic d’ossement humain, 1 dossier d’association de malfaiteurs, 2 dossiers de vol à main armée, 7 dossiers de meurtres et un dossier de patricide. Selon Nourou-Deen BAKARY, depuisldepuis des années la diversité des infractions noté dans les rôles des sessions criminelles traduit sans doute les réels maux dont souffrent notre société. Ces accusés proviennent presque de l’ensemble des communes du département du Borgou sur lequel s’étend son ressort de compétence. Une analyse des divers crimes figurant sur le rôle d’audience permet de constater que les crimes contre les personnes prédomines nettement en un pourcentage de 85% contre les atteintes aux biens qui représente 15% des affaires inscrites à ce rôle, a dit le Procureur Nourou-Deen BAKARY.
Les audiences sont publiques les populations de la ville de Parakou et des environs y sont conviées, en vue de s’informer et s’éduquer tout en respectant les règles barrières édictées dans le cadre de la lutte contre la Covid-19.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :