Code de l’information, code du numérique: guerre de lois, guerre contre les journalistes béninois

Ce reportage que nous propose Ismath Ali Yerima recueille trois témoignages de journalistes. Ils ont été, soit mis en prison soit en attente d’une décision judiciaire en vertu du  code du numérique.

Donatien DJEGLE (à gauche), Casimir KPEDJO et Ignace SOSSOU racontent leurs déboires avec la justice.

Donatien DJEGLE, Casimir KPEDJO et Ignace SOSSOU racontent leurs déboires avec la justice sous le couvert du code du numérique. Au Bénin, le code de l’information et de la communication, et celui du numérique s’opposent sur le traitement à donner à une infraction liée à l’exercice de la fonction de journaliste. Dans le code de l’information, le délit de presse n’est pas puni d’un peine privative de liberté. Le code du numérique par contre a déjà envoyé environ une demi dizaine de journalistes en prison pour des peines plus ou moins lourdes. Cela est de nature à déstabiliser les journalistes dans l’exercice normal de leur métier.

Ecoutez le reportage en cliquant ci-dessous

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :