Covid-19 : Le port de masque peine à prendre au Marché Arzèkè de Parakou.

Au marché Arzèkè de Parakou, peu d’usagers respectent les mesures préventives recommandées contre la propagation du coronavirus. C’est le constat de Zoulfatou ZOUMAROU à travers un reportage réalisé pendant que l’animation du marché était à son comble le jeudi 09 Avril 2020.

“Arzèkè, le plus grand marché de Parakou est en ébullition. Aux environs de 16 heures, une foule immense se bouscule dans les allées rendant la circulation difficile. Vendeuses et vendeurs sont assis devant leurs étalages sans porter des masques, même si ceux-ci respectent la distance de plus d’un mètre à cause de leurs étalages. En face de la mosquée du marché, deux dames l’une vendeuse de baignés et l’autre traiteuse de manucure et pédicure trouvent des raisons de ne pas porter les masques.

« Je vends des gâteaux. Nous ne savons pas qu’ils veulent qu’on porte des gants et de cache-nez. Demain en venant je porterai. C’est parce que la maladie n’est pas encore à Parakou que nous ne portons pas des gants et des cache-nez. » ; « Je fais du pédicure et manucure au marché, je ne porte pas des gants ni un cache-nez. C’est inutile parce que la personne est à côté de moi et je travaille. »

Contrairement aux autres, une vendeuse de la moutarde avait porté son masque.

« Je suis vendeuse de moutarde et je me protège le nez. Cette maladie qui est venue et le gouvernement nous dit de nous protéger c’est pour notre bien. Et pour ne pas contracter cette maladie, nous devons nous protéger. Moi, j’ai de l’eau à côté pour me laver les mains et je protège ce que je vends. »

Outre les commerçantes, deux (02) clients sur dix (10) portent des masques au marchés Arzèkè. L’un d’entre elles justifie son choix.

« Je suis venue, je n’ai rien fait. J’ai juste porté un cache-nez et arrivée à la maison je me laverai les mains avant de rentrer. »

Si le port de masque est peu respecté, le marché ne dispose d’aucun dispositif de lavage des mains. Le seul qui s’y trouve appartient à une agence de transfert monétaire.

Dans la soirée de ce jeudi 09 Avril 2020, le Maire Charles TOKO a instauré le port obligatoire de masques dans la commune de Parakou.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *