Crue de fleuve: deux cas de noyade d’enfants en deux jours dans l’Alibori

Des cas de décès par noyade sont légion dans le département de l’Alibori. Le dernier en date est celui de Banikoara hier mardi après un autre survenu à Ganssosso dans la commune de Kandi. La situation est due à la montée des eaux dans le département.

Par Serge FANOU de la radio Banigansé FM de Banikoara

Suite à la montée des eaux ces derniers jours dans la commune de Banikoara, les barrages et autres, connaissent des crues. l’eau à emporté deux personnes en l’espace de deux jours. Le premier cas s’est produit le mardi 27 août dans un village de l’arrondissement de Kokè. Un garçon de 11 ans s’est noyé dans l’eau d’une rivière en voulant se baigner. Finalement son corps a été retrouvé vers 15 heures. Le second cas s’est passé ce mercredi 28 août. Le corps d’un autre jeune homme a été repêché des eaux d’une autre rivière.

Mohammadou MOUSSA, Préfet de l’Alibori se dit peiné par ces cas de noyade. Il en appelle à une prise de conscience de chacun.

”je déplore le cas de décès qui est survenu dans la commune de Kandi mais avec ça nous devons prendre conscience qu’aujourd’hui il faudrait qu’on se discipline un peu. quand il pleut abondamment je demande aux compatriotes qui vont aux champs de rester à la maison et attendre la fin de la pluie. les inondations sont à nos portes. que les conducteurs de moto et véhicules fassent attention , particulièrement les pirogues et autres .Nous avons instruit la Police Républicaine pour veiller aux grains. d’une manière générale, que nos parents puissent sensibiliser sur les dangers qu’on cours en ne respectant pas un certain nombre de directive. Nous sommes en alerte rouge, je demande à tout le monde de prendre des dispositions pour éviter que le pire ne survienne dans le département de l’Alibori”.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :