Plus de Mille 300 candidats composent le CQM à Parakou

EXAMEN DU CQM
1365 candidats répartis dans six centre de composition prennent part depuis ce matin à l’examen de certificat de qualification aux métiers artisanales (CQM) à Parakou. Pour cette 14ème édition le métier de teinture et de sérigraphie se sont ajoutés au trente métiers de l’édition précédente. Yarou Bio N’Gobi Razack président des associations et groupement professionnels des artisans de la commune de Parakou.
« Nous avons le métier de teinture et le métier de sérigraphie. Ce sont les deux métiers qui se sont augmentés et qui sont les premiers métiers a commencé leur chemin avec les trente autres. On a vingt candidats pour le métier de sérigraphie et une candidate pour le métier de teinture. Ça se fera comme dans les autres métiers parce que les membres du jury sont déjà préparés pour l’activités parce qu’on a eu des formations tout au long du mois et je pense les candidats aussi pendant les trois (03) ans dans les entreprises artisanales de ces métiers-là, c’est ce qu’ils ont appris on a tenu compte de tous ces paramètres là pour proposer les épreuves théoriques et pratiques ».
Korana Prisca âgé de 18ans est la seule candidate au métier de teinture. Elle nous parle des différents exercices auxquels elle a été soumise.
« On m’a posé des questions, de citer quelques matériels pour faire la teinture. Balance, cache-nez, gant, chaussure en plastique, vêtements dans l’atelier de teinture, les colorants et l’eau hydro soude. J’ai amené balance, charbon, allumette pour faire le feu, casserole. Et j’ai commencé par mettre le feu, j’ai bouilli l’eau et on mesure d’abord le tissu, le poids trouvé sur 100 est égal à quantité d’eau à utiliser. Quand on finit, on lave et on repasse ça. Si j’ai fini je vais oxyder après quinze minutes maintenant je vais laver ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :